Texte à méditer :   citationsKardec2.jpg   
Allan Kardec
kardecBiographie
Menu

Fermer L'association

Fermer Reportages

Fermer Philosophie spirite

Fermer Bibliographie

Fermer Vidéos

Fermer Photos

Fermer TCI Audio

Fermer Audio

Fermer Messages médiumniques

Fermer Messages reçus en écriture automatique/Intuitifs

Fermer Mémorial

A Méditer/Diaporamas

Fermer Textes à Méditer

Fermer Diaporamas

Bulletin de Liaison CSF
 
VdL_N11.jpg
 
Vignes de Lumière n°11
 
 
TraitUnion18.jpg
 
Trait d'Union n°18
 
 
Sondage
Croyez-vous en la vie après la mort ?
 
oui
non
je ne sais pas
Résultats
Messages médiumniques - Messages du 5 mai 2012

 




Brigitte :

Qui est présent pour nous ?

Tous. Je suis là
(c’est Christophe)

C’est pour Diana ?

Oui.

Diana :

Es-tu toujours sur le même plan qu’au début ?

Je t’aime maman. Evolution.

Tu nous manques, je t’aime aussi. Avec qui es-tu ? Toujours ton arrière grand-mère ?

Plan différent, mais très souvent ensemble.

Georges :

Avec qui es-tu ? Avec Sophie ? Vois-tu ton parrain ? Comment va-t-il ?

Oui, il va bien, très heureux que tu prennes des nouvelles.

A bientôt. Je veille sur vous.

Gros bisous, continue à évoluer. On t’aime.

Brigitte :

Peut-on avoir un guide pour Geoffrey, pour sa maman ?

Je suis si fière de toi mon fils.

Geoffrey :

Es-tu bien là où tu es ?

Oui, tout va bien.

Brigitte :

Avez-vous un conseil pour Geoffrey ?

Tu dois continuer à te battre.

Geoffrey :

Avec du recul, comment vois-tu ta vie passée et qu’en penses-tu ?

Ma vie terrestre n’est pas de tout repos. Il y a des hauts et des bas. Mon plus beau cadeau, c’est toi.

Et mon frère aussi quand même.

Oui. Mes deux amours.

Brigitte :

Pouvez-vous nous dire où vous êtes ? Pour que Geoffrey puisse vous imaginer.

Ici, tout est lumineux, rempli de chaleur et d’amour.

(La goutte se dirige vers Geoffrey)

Geoffrey :

Je voulais te dire qu’avec le recul, je t’ai pardonné.

Tu ne peux pas me faire plus plaisir. Tu m’apportes ce qu’il me manquait.

(La goutte se dirige vers Geoffrey)

Je suis content que tu sois venue et te redis que je t’ai pardonné.


Merci à tous pour ce moment de bonheur.

(La goutte se dirige vers Brigitte)

Brigitte :

La maman de Gracienne pourrait-elle venir pour lui donner un message que ce soit par intermédiaire ou autre ? C’est difficile pour elle en ce moment.

Bonjour.

Est-ce que c’est sa maman qui est là ?

Oui.


Est-ce qu’on pourrait avoir un message pour Gracienne ?

Je suis très présente, je la protège. Mais, elle a été très mal entourée il fut un temps. Il va falloir du temps.

Que doit-elle comprendre ? Ça va s’arranger pour elle ?

Oui. Avec du temps, des prières et de l’amour.

Avez-vous un autre message pour votre fille ? Un message de réconfort ?

J’adore mes enfants, je veille sur elles au quotidien. Je les protège. Beaucoup de monde, je cède la place. A bientôt.

On vous remercie. Je lui transmettrai votre message. Merci beaucoup Madame.

Je voudrais poser une question pour Stéphane. Depuis quelques jours, il a des crises phobiques la nuit, il est pris de panique car il manque d’air la nuit. Est-ce que c’est karmique ?

Oui.

Pouvez vous donner un message pour Stéphane pour le rassurer par rapport à ce manque d’air ?

Evènements futurs. Plusieurs médiums ressentent. Ils ne sont pas seuls.

Pourquoi dites-vous « plusieurs médiums ressentent » ? Stéphane n’est pas le seul dans son cas.
Caroline aussi, et Anne aussi ?

Caroline.

Anne :

Est-ce que Caroline fait des combats astraux la nuit ?

Oui.

Donc, ce n’est pas son imagination ?

Non.

Et par rapport à Arnaud ? Car il commence à avoir très peur.

Il est protégé aussi. Elle est forte.

Elle est forte ? Donc, elle va s’en sortir ? Elle doit continuer à se battre et avoir confiance ?

Oui.

Peut on avoir un message pour Caroline et Arnaud s’il vous plaît ?

Nous sommes près de vous, ne vous inquiétez pas. Nous vous aidons à combattre dans ces moments difficiles.

Arnaud peut il avoir un message de sa maman, que lui seul peut comprendre ? Car il commence à avoir très peur.

Plus tard, il entendra dans son cœur.

Brigitte :

Pouvez-vous bien les protéger ?

Ils sont protégés par notre groupe de prières.

Merci beaucoup. Maintenant, je voudrais avoir des précisions à propos de Jeannine de Leers en France, qui parlait patois. Elle parlait de bombardements en 1939. Mais cette année là, il n’y avait pas de bombardements. S’est-elle trompée ?

Erreur de date.

Elle était perdue ?

Oui.

Comme il n’y avait pas de bombardements en 1939, que pouvez-vous dire à ce sujet ? Qu’était cette explosion ? C’était vraiment la guerre ? Pouvez-vous nous dire en quelle année c’était ?

Fin d’année. Explosion, peur de sortir, désorientation. Maison, peur des allemands.

C’était en quelle année ?

1941. Elle est enfin avec nous. Beaucoup de peurs.

Est elle en soin ? Avec son mari ? Sa maman ?

Oui. Les retrouvailles furent magnifiques. Beaucoup de bonheur.

En toute humilité, les a-t-on aidés ?

Merci à tous.

C’est tellement merveilleux d’avoir ces réponses. C’est une grande richesse que l’on a de pouvoir les aider.

Nous sommes aussi très heureux de partager.

Est-il possible, par votre intermédiaire, que Jeanine nous donne une petite phrase en patois ? Car elle nous a fait rire.

Te veux un’luche pour boire tun caout
(veux-tu une louche pour boire ton coup ?)

On espère qu’elle fera du bon pot-au-feu de l’autre côté, et qu’elle viendra un jour nous faire un petit coucou.

Elle tient encore à vous remercier. Au revoir à tertous
(au revoir à tous).

Maintenant, on souhaiterait avoir un message pour Dom, le fils de Jenny, s’il vous plaît. Il a reçu un message qu’on ne comprend pas bien. Il aura bientôt quoi ?

Bientôt le bonheur rayonnera encore davantage.

C’est pour toute la famille ? Pour qu’ils soient tous réunis ? Est-ce pour cela ?

Nouveaux moments de bonheur à venir
.
Jenny peut-elle aussi protéger le dernier de ses fils ? Un petit message pour lui, c’est possible ?

Mon enfant, ta souffrance est telle que nous sommes tous près de toi. Nous t’apportons tout l’amour et le réconfort dont tu as besoin. Nous t’aimons.


(La goutte se dirige vers Bruno)

Qui est là pour lui ?

Guide.

Bruno :

Je voudrais avec des nouvelles de Joseph, mon père.

Brigitte :

Peut-on avoir des nouvelles du papa de Bruno ?

Bruno :

Je voudrais savoir s’il est bien.

Je suis là mon fils.

Etait-ce bien toi qui m’as téléphoné trois jours après ton départ ?

La technologie fait du bien.

Brigitte :

C’était vous qui avez fait sonné le téléphone chez Bruno ?

Un signe minime.

Un petit coucou ?

Oui.

Bruno :

Ce que je t’ai dit à la fin de ta vie, est-ce que ça t’a aidé ?

Oui, plus que jamais.

Vois-tu maman de l’autre côté ?

Oui, ensemble très souvent. Les erreurs du passé sont pardonnées.

Ils s’entendent bien alors, je suis content. Je ne l’ai jamais dit dans la vie, mais je vous aimais bien tous les deux.

On le savait.

Et Odette, la seconde épouse de papa, vous êtes souvent avec elle ?

Ici tous réunis.

Est-ce que vous voyez votre fille Thérèse ? Est-elle avec vous ?

Oui.

Cécile, la sœur de Bruno, vous la voyez aussi ?

Beaucoup de moments complices.

Bruno :

Je suis content que tout se passe bien. J’ai réussi ce que je voulais faire.

Brigitte :

Avez-vous un autre message à donner à votre fils Bruno ?

Le jour de ta naissance, je savais que tu serais spécial. Tu as un cœur énorme, tu donnes sans retour. Je t’admire mon fils.


Bruno :

Merci papa.

Brigitte :

Marcelle est-elle là pour sa fille 
(Virginie) ?

Oui. C’est un grand moment. Enfin…

Enfin quoi s’il vous plaît ?

Enfin, il est temps.

C’est Marcelle qui est là ?

Qui voulez-vous que ça soit ?

On ne savait pas qu’il ferait ça à deux
(du fait que Didier et Virginie soient à la planche).

Ils sont enfin réunis.

Est-ce vous qui avez reçu votre mari ?

Ça a été une grande surprise.

Pour lui ?

Pour lui.

Virginie a été surprise de le retrouver décédé. Comment est-il parti ?

Son cœur.

S’en est-il rendu compte ?

Il n’a pas souffert.

Est-il en soin ?

Près de moi. Il revient très souvent près de toi.

Brigitte :

Votre fille est contente de vos réponses. Par votre intermédiaire, peut-on avoir un petit message pour Virginie de la part de Djamel ?

Tu es entré dans ma vie il y a trente ans. Tu as étais très présente dans tous les moments. Tu as su veiller sur moi jusqu’au dernier de mes ( ?). Tu as tenu ta promesse. Je ne pourrai jamais te remercier. Je t’aime ma fille. Merci à vous tous.

Virginie :

C’est normal, il n’y a pas de remerciements à avoir.

Brigitte :

Cela nous fait plaisir. Mais ne partez pas, votre Didier est là.

Oui, oui, je ne l’oublie pas.

Pour Didier :

Bonheur à venir proche de toi.

Est-ce que je vais encore progresser en médiumnité ?

Tu vas être surpris. Nini en a eu un petit aperçu. Vous êtes liés.

Brigitte :

Par rapport au rêve de Virginie sur Didier, que pouvez-vous dire ?

Virginie :

Oui, j’ai fait un rêve dans lequel je voyais Didier dans la lumière.

Rêve prémonitoire.

Brigitte :

Marcelle, un petit message pour Didier ?

Grande évolution
(La goutte se dirige vers Didier). Proches vous êtes tous, proches vous le serez encore plus.

Brigitte :

Y-a-t-il quelqu’un pour Eliane ? un guide pour Eliane ? Pourrait-elle avoir un message de la part de Fernande, la dame dont elle s’est occupée, qui est partie il y a 10 ans ?

Les moments partagés avec toi restent chers à mon cœur.

Est-ce bien Fernande qui est là ?

Oui.

Eliane :

Es-tu heureuse là où tu es ?

Oui, le bonheur, plus de douleur. Le passage n’a pas été facile, mais tes pensées m’ont énormément aidées.

As-tu été soignée ? As-tu été guérie ? Comment vas-tu maintenant ?

Je suis beaucoup mieux ici. Plus un fardeau pour vous tous.

Tu n’as jamais été un fardeau pour moi. Je te parle de temps en temps, tu m’entends ?

Je t’entends.

Avec qui es-tu ?

Je suis bien entourée. Au plus j’évolue, au plus je les retrouve tous.

Es-tu avec quelqu’un que tu connais ? Es-tu avec ton mari ?

Il est là aussi. Il te remercie pour ton soutien.

Embrasse-le pour moi. Vous vous êtes retrouvés tout de suite ?

Oui.

Etes-vous avec d’autres personnes que je connais ? Mon mari ? Mon père ? Maman aussi ? Mon parrain et ma marraine ?

Tous ensemble pour toi aujourd’hui.

Avez-vous encore un conseil à me recommander ?

Ta gentillesse et ton courage vont t’aider à avancer encore et encore. Je t’aime ma chérie.

Hier, j’ai senti mes cheveux bouger. Etait-ce l’un d’entre vous ? Qui était-ce ?

Ton petit mari.

On a beaucoup ri dans la vie. Avez-vous toujours autant de plaisir ? Vous riez toujours autant ?

Oui, plus que jamais.

Brigitte :

Un message pour Anne ?

Alors Nanou, que fais-tu là bas ? (d’habitude, Anne est à la planche. Elle n’occupe donc pas la même place autour de la table)

Qui est là ?

C’est Mamé. Je t’aime ma fille. Je suis fière de toi, de ta compassion, de ton amour et de l’aide que tu apportes aux autres. Tu peux être fière de toi. Les moments de bonheur que tu apportes aux autres vont te faire évoluer.

Anne :

Je vais continuer ce que j’ai à faire, si tu me comprends bien.

Oui

(La suite du message est pour Josué, pourtant sans question au préalable)

Que dire pour toi Josué ? Ton évolution est si rapide, nous sommes tellement fiers de toi.

Josué :

Qui donne ce message ?

Ton guide.

Tu es proche de moi. Je communique avec toi. Tu as toujours été proche de moi.

Ensemble, nous avancerons encore. Tu as un tel don, c’est extraordinaire.

C’est grâce à vous. J’ai eu un message après la méditation.

Nous t’écoutons.

"Merci de vos prières. Ce sont des chemins lumineux qui mènent au ciel. Par vos prières, vibrez à l’unisson dans une même vibration d’amour. Vous entrez maintenant dans un état de recueillement mystique qui nous permet de déverser nos propres vibrations d’amour dans le calice de vos âmes épurées. Méditez encore, priez toujours davantage. On est dans une même communion d’amour"

Tu as bien reçu.

Brigitte :

Merci encore. Un message pour Josué ?

Bientôt de nouvelles vibrations. Soyez là pour l’aider

On sera là.

Maintenant, avez-vous un message pour Evelyne ?

Petite maman d’amour. Je suis très heureux de pouvoir te parler à nouveau.

Je suis malheureuse, j’ai tant besoin de toi et de tes frères et sœurs.

Ne pleure pas. Tu es remplie d’amour et de sagesse. Nous sommes tous près de toi, à notre façon.

Brigitte :

Il faut bien la protéger
(en parlant d’Evelyne).

Evelyne :

Va-t-il bien 

Oui, ne t’en fais pas pour moi. Je veille de jour comme de nuit. Je t’aime tellement. Je t’aime maman d’amour.

Je voudrais des nouvelles de ma maman.

Viens près de moi. Viens près de moi, à la planche
(A plusieurs reprises, la goutte dessine un cœur sur la planche) Je t’aime.

Brigitte :

Puis je avoir un petit message pour moi ?

Nous sommes très heureux du bonheur que tu partages aujourd’hui. La fierté que nous ressentons est telle que nous sommes heureux à chaque rencontre.

Si vous voulez bien protéger ma petite fille, et son entourage proche.

Amour et protection vers eux.

Maintenant, peut-on avoir un message de fin ? Et la bénédiction pour tous, car nous n’avons pas eu la chance de l’avoir lors de la précédente séance ?

Dans ce monde où tout n’est pas simple, en groupe, tous ensemble, vous allez y arriver. L’amour et le souhait d’aider l’autre est tout à votre honneur. Nous vous aimons tellement. Merci à tous.



La goutte fait le tour de la planche en s’arrêtant face à chacun pour donner la bénédiction.

 

 


Date de création : 05/06/2012 @ 11:54
Dernière modification : 05/06/2012 @ 11:54
Catégorie : Messages médiumniques
Page lue 2498 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Prochaine conférence !

"LE DEVOIR DE NOS ANGES GARDIENS"

 

par LILIA

Lilia.jpg

suivie d'une partie
expérimentale médiumnique
par LILIA



DIMANCHE
14 MAI 2017
à 15H00



A L'HOTEL KYRIAD
Parc des Moulins
15 Avenue de la Créativité
59960 Villeneuve d'Ascq



Pour plus d'infos, cliquez

ICI

Pour Info

 

SOUVENIRS

Journée Fraternelle

de l'Association

du 3 juillet 2016

 

JrneeFrat.jpg

Cliquez ICI

 

Derniers Sujets
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^