Texte à méditer :   citationsKardec2.jpg   
Allan Kardec
kardecBiographie
Menu

Fermer L'association

Fermer Reportages

Fermer Philosophie spirite

Fermer Bibliographie

Fermer Vidéos

Fermer Photos

Fermer TCI Audio

Fermer Audio

Fermer Messages médiumniques

Fermer Messages reçus en écriture automatique/Intuitifs

Fermer Mémorial

A Méditer/Diaporamas

Fermer Textes à Méditer

Fermer Diaporamas

Bulletin de Liaison CSF
 
VdL_N11.jpg
 
Vignes de Lumière n°11
 
 
TraitUnion19.jpg
 
Trait d'Union n°19
 
 
Sondage
Croyez-vous en la vie après la mort ?
 
oui
non
je ne sais pas
Résultats
Messages médiumniques - Messages du 17 mai 2011

 

 

En présence de Véronique dont le mari Eric s’est suicidé il y a 4 mois et Jessica, qui voulait avoir un contact avec sa maman.

 

Virginie demande qui chuchote à son oreille ?

 

Eric

 

Brigitte P : Vous voulez que Véronique, votre femme vous parle ? Véronique va vous poser des questions.

 

Brigitte P lui explique le fonctionnement de la planche et lui demande :

 

Il y a quelqu’un à côté de vous qui vous aide ?

 

Oui

 

Brigitte P : Véronique voudrait savoir si vous avez souffert et senti la douleur ?

 

Oui

 

Véronique : Pourquoi tu nous as abandonnés ?

 

Je ne me pardonnerai pas

 

Véronique : Mais pourquoi ?

 

Gobls

 

Brigitte P : ça ne veut rien dire, vous ne voulez pas le dire ?

 

Non

 

Brigitte P : Vous avez honte ?

 

Oui

 

Brigitte P : Véronique se sentirait peut être mieux si elle savait, vous ne voulez pas le dire devant tout le monde ?

 

Oui

 

Brigitte P : Pourquoi, vous ne voulez pas le dire ?

 

Honte

 

Brigitte P : Vous ne devez pas avoir honte, vous étiez dépressif et nous ici on a l’habitude. Pourquoi ce geste-là ? Vous pouvez nous en dire plus sur votre départ ?

 

Grande souffrance

 

Véronique : Par rapport à quoi ?

 

Moi. Mal-être intérieur

 

Véronique : Est-ce que c’est toi qui viens à la maison, qui fait du bruit ?

 

Oui

 

Brigitte P : C’est vous qui avez laissé la voix sur le répondeur « VERO » ?

 

Oui

 

Brigitte P : Vous êtes souvent à la maison ?

 

Oui

 

Brigitte P : Vous n’avez pas vu la Lumière?

 

Non

 

Brigitte P : Vous ne voulez pas partir ?

 

Oui

 

Brigitte P : Qu’est-ce qui vous empêche de partir ?

 

Le pardon

 

Brigitte P : Le pardon de Véronique ?

 

Oui

 

Brigitte P : Vous sentez sa colère, son désespoir et son incompréhension. Vous vous en voulez… Si elle vous pardonne vous partirez ?

 

Oui. Je l’aime tant. J’aimerais quelle recommence à vivre

 

La goutte vient sur Véronique car elle pleure. C’est difficile pour elle.

 

Véronique : Est-ce que ton fils (Ethan de 3 ans et demi) te voit car il dit qu’il te voit ?

 

Oui

 

Brigitte P : Il a la faculté de vous voir car il a des facultés médiumniques ?

 

Oui

 

Véronique : Tu as vu de la famille là-haut ?

 

Oui

 

Brigitte P : Vous avez dit que vous avez vu des gens là-haut qui sont venus vous chercher. Pourquoi n’êtes vous pas parti dans la Lumière avec eux ? Vous attendez le pardon de Véronique avant de monter ?

 

Je ne voulais pas les laisser. J’ai compris trop tard

 

Brigitte P : Vous avez compris trop tard quoi ? Que vous ne vouliez pas vous suicider ?

 

Oui

 

Brigitte P : Le geste était fait. On prie pour vous. On sait que vous êtes bien vivant de l’autre coté. Il faut absolument appeler votre guide et aller vers la Lumière. Vous pourrez revenir après vers Véronique par la pensée. Elle va vous pardonner et après vous pourrez l’aider.

 

Je suis bien mais triste. Je t’aime

 

Brigitte P : Vous aller essayer de monter vers la Lumière ? Vous serez beaucoup plus fort et de temps en temps vous pourrez venir leur faire une petite caresse.

 

Oui

 

Brigitte P : Est-ce que vous pouvez donner quelque chose de rassurant pour Véronique ?

 

L’avenir pour toi et mon petit bonhomme sera bien plus beau que tu ne le pense.

Je veille sur vous. Je vous aime

 

Brigitte P : Et quelque chose pour vos filles Cassandra, Jessica et Alexia, un message s’il vous plaît.

 

Mes Princesses

 

Véronique intervient fort émue : « c’est comme cela qu’il les appelait ».

 

Brigitte P : Est-ce que vous pouvez dire quelque chose à vos princesses ?

 

Je leur apporte du bonheur en veillant de très près

 

Brigitte P : Eric, c’est du bonheur pour elles.

 

Pour moi aussi

 

Brigitte P : Véronique a eu un message par un autre médium qui ne correspond pas avec les nôtres. Je pense que ce message que vous donnez ici est plus concret, vous avez Véronique en face de vous et vous lui parlez ?

 

Oui

 

La goutte va vers Véronique.

 

Je la remercie

 

Brigitte P : Vous allez monter dans la Lumière?

 

Oui

 

Brigitte P : On va demander à Christophe de venir vous chercher et vous pourrez revenir donner des messages à Véronique.

 

La goutte revient vers Véronique.

 

Brigitte P : Qui est là pour quelqu’un d’autre ?

 

La goutte va vers Jessica.

 

Brigitte P : Qui est là pour Jess ?

 

Ma chérie je suis là

 

La maman de Jess qui s’appelait Anne-Marie était de son vivant appelée Annie

 

Brigitte P : Annie, Jess savait que vous alliez venir.

 

La goutte se dirige vers Jess.

 

Brigitte P : Je vous appelle Annie ou Anne-Marie?

 

Annie

 

Brigitte P : Annie, votre fille est heureuse que vous veniez aujourd’hui. Que pouvez- vous lui dire ?

 

Je suis très fière de toi et de ce que tu accomplis chaque jour

 

Brigitte P fait remarquer qu’il y a des fautes d’orthographe, et souligne que la maman de Jess était Belge.

 

On peut pardonner alors

 

Brigitte P : vous étiez complice avec votre fille ?

 

Oui

 

Jess : On est le 17 avril c’est son anniversaire.

 

Brigitte P : Bon anniversaire Annie ! Y a t-il encore des anniversaires de l’autre côté ?

 

Non

 

Brigitte P : Que faites-vous de l’autre côté ?

 

J’accompagne les suicidés

 

Brigitte P : Est-ce que vous pouvez aider Eric, Annie ? Vous avez dû le voir là ?

 

Oui. Je le prends sous mon aile

 

Brigitte P : C’est gentil de vous occuper d’Eric.

 

Je suis là pour ça

 

Brigitte P : Jess voudrait que vous veniez la voir. Est-ce que vous pouvez vous faire sentir par des caresses.

 

J’essaie mais ce n’est pas facile

 

Brigitte P : Vous êtes sur un plan évolué. Est-ce plus difficile ?

 

Non

 

Brigitte P : Alors pourquoi ce n’est pas facile pour vous ?

 

La réception

 

Brigitte P : De l’énergie qu’elle vous envoie ? La réception ça veut dire quoi ?

 

L’énergie que je lui envoie

 

Brigitte P : C’est elle qui n’arrive pas à recevoir ?

 

Oui. Méditation. Avec la méditation tout arrivera très vite

 

L ‘ « Ave Maria » résonne dans la pièce.

 

Brigitte P : Vous aimez l’Ave Maria, Annie ?

 

Oui

 

Brigitte P : Jess ne sait pas quoi dire, elle est gênée.

 

Il ne faut pas. Ici tout est amour.

 

Brigitte P : Vous êtes sur un plan évolué, Annie. Vous étiez une bonne personne.

 

Oui

 

Brigitte P : Vous aidez les suicidés, une très belle mission. C’est vous qui leur faites comprendre, mais qu’est-ce que vous leur dites à ces personnes ?

 

Je les rassure, les accompagne

 

Brigitte P : Jess voudrait que vous disiez quelque chose pour Rachel votre petite fille. Vous la voyez souvent ?

 

Oui. Je suis souvent près d’elle et la regarde grandir.

 

Brigitte P : Pourriez-vous faire un maximum pour lui changer un petit peu le caractère, essayer de la calmer ? Il faut que sa maman vive sa vie aussi !

 

Oui

 

Brigitte P : Vous allez faire le maximum ? Qu’est-ce que vous lui conseillez à votre fille pour que la petite soit moins capricieuse ?

 

Un manque qu’elle n’arrive pas à combler.

 

Brigitte P : C’est quoi ce manque ?

 

L’amour d’un papa pas très présent

 

Jess : Il y a P…

 

Oui. Je suis là pour t’aider : médite tu me ressentiras. Ensemble nous serons plus fortes

 

Virginie s’adresse à Véronique : Si cela n’est pas trop indiscret comment est mort votre mari, car je ressens une sensation très forte d’étouffement et la gorge serrée ?

 

Véronique dit qu’il s’est pendu.

 

Brigitte P : Annie on vous remercie.

 

Ne t’inquiète pas ma chérie les bons moments arrivent : sois patiente.

Je te sens sceptique

 

Jess : Non pas du tout, mais cela me fait bizarre.

 

Brigitte explique à Jess et Véronique comment faire pour méditer.

 

Brigitte P : On va vous dire au revoir Annie. Vous êtes encore là?

 

Oui

 

Brigitte P : Mon amie Brigitte C a encore une question à vous poser.

 

Brigitte C : Lors d’un décès brutal, accident par exemple, l’incinération est-elle souhaitable ou non ?

 

Selon le désir de la personne

 

Brigitte C : On lit parfois que lorsqu’il y a un décès par accident ou suicide, la personne veut rester près de son corps… L’âme reste près du corps.

 

Brigitte P : Est-ce que vous avez assisté à votre incinération ?

 

Oui

 

Brigitte P : Qu’est-ce que vous avez ressenti ?

 

J’ai eu peur mais très vite je me suis sentie bien

 

Brigitte P demande à Jess combien de jour après sa mort on a incinéré sa maman.

 

Jess : Une semaine, car elle voulait que sa messe se fasse un samedi pour que ses amies puissent y assister.

 

Brigitte P : Vous avez assisté à votre messe, c’est pour ça que vous êtes restée près de votre corps et puis vous êtes partie très vite de l‘autre côté.

 

Oui

 

Brigitte P : Est-ce qu’Eric a eu peur aussi ?

 

Oui

 

Brigitte P : Est-ce que cela fait peur à tout le monde ?

 

Oui

 

Brigitte P : Mais tout le monde ne souffre pas des brûlures?

 

Non

 

Brigitte P : Il faut au moins 5 jours, à moins d’être très spirituel et de partir très vite. Des entités dans des messages disaient qu’elles avaient souffert.

 

Le temps de l’acceptation

 

Stéphane : Est-ce qu’une crémation très rapide peut générer un problème karmique pour les vies futures ?

 

Mais sera peut être un peu long

 

Brigitte P : Cela ne répond pas à la question de Stéphane.

 

Plus de temps pour la réincarnation

 

Brigitte P : Comment avez-vous su cela Annie ? Par vos guides, ou vous apprenez de l’autre côté ?

 

J’apprends

 

Stéphane : Sur un même plan, un don d’organes peut-il interférer aussi ?

 

Non. Il donne une nouvelle chance

 

Brigitte P : Cela ne répond pas à la question de Stéphane.

 

Stéphane : Il y a des gens qui reviennent avec certaines pathologies… Quelqu’un à qui par exemple on coupe une jambe, à la réincarnation ça entraîne quoi au niveau physique ?

 

Pas de réponse

 

Brigitte P : Est-ce que vous pourriez demander et venir une prochaine fois répondre à nos questions ?

 

Avec grand plaisir

 

Brigitte P : Vous êtes sur un plan de Lumière?

 

Oui

 

Brigitte P : Vous êtes bien de l’autre côté?

 

Oui. Tu embrasses très fort ta sœur

Je suis très fière de toi ma chérie continue et tu vas faire de grandes choses

 

Brigitte P : Pour qui est ce message, pour Jess ou Alexandra ?

 

La goutte se dirige vers Jess.

 

Brigitte P : On va vous laisser car on a beaucoup de choses à demander.

 

Au revoir au plaisir

 

Jess : Je la reconnais bien là avec ses phrases.

 

Brigitte P : On va demander qu’un guide descende répondre à nos questions.

 

Bonjour à tous

 

Brigitte P : Qui est là ?

 

Guide

 

Brigitte P : Je trouve merveilleux que les familles de Jess et Véronique soient venues si vite, vous êtes généreux. Je dois poser des questions.

 

Oui

 

Tout le monde discute de l’évolution, que l’on évolue plus vite incarné que désincarné. Sur terre, il y a plus d’épreuves et de souffrances. La souffrance nous permet d’évoluer plus vite.

 

Brigitte C : Je ne suis pas pour la souffrance, on peut évoluer aussi bien dans la bonne humeur.

 

C’est vrai quand tout se fait dans la joie et la bonne humeur c’est mieux.

 

Brigitte P : On évolue plus vite par les épreuves et les souffrances. Est-ce que c’est une ouverture ?

 

Chaque personne vit avec ses peines et ses joies

 

Brigitte P : On parlait des planètes… Sur le plan terrestre on a des maîtres de sagesse (ex Jésus, Bouddha etc.). Si on devait aller sur une autre planète, aurions-nous les mêmes maîtres de sagesse?

 

Chaque personne a le sien peu importe où il est

 

Brigitte P : De maître de sagesse ?

 

Oui

 

Brigitte P : Il y a Jésus, et tous les autres philosophes?

 

Tous ensemble ils ne font qu’un

 

Brigitte P : Ils ne font qu’une énergie, tous ces maîtres de sagesse ?

 

Oui

 

Evelyne : Les voix que l’on enregistre viennent-elles des défunts ou de mondes parallèles ?

 

Défunts          

 

Brigitte P : Pour qui ?

 

La goutte va vers Virginie.

 

Brigitte P : Pour Virginie ?

 

Oui

 

Virginie : Est-ce la personne qui est entre moi et Stéphane, car entre nous c’est glacé… !

 

Qui est là ?

 

Je suis là

 

Virginie : Qui est là ?

 

Marcelle

 

Brigitte P : Bonjour Marcelle ! Ça va bien ?

 

Oui et vous ?

 

Brigitte P : Qui est là entre Stéphane et Virginie ?

 

Eric

 

Brigitte P : Eric vous avez encore quelque chose à dire à votre femme ?

 

Je t’aime mon amour

 

Brigitte P : C’est la fête des mères dimanche, vous serez présent chez vous ? Allez-lui faire un tendre baiser pour lui souhaiter une bonne fête, même si vous partez dans la Lumière.

 

C’est difficile de les laisser. Je les aime tant

 

Stéphane : Peut-on faire quelque chose pour vous ?

 

Aidez-moi je ne sais pas quoi faire

 

Brigitte P : Pour monter dans la Lumière?

 

Oui

 

Brigitte P : Appelez Annie : elle va venir prendre soin de vous.

 

Oui mais je n’arrive pas à me reposer tant que ma famille ne sera pas tranquille

Je suis très en colère avec moi-même

 

Brigitte P : Véronique, vous devez lui pardonner absolument. C’est important : vous vous devez aller vers la Lumière. Vous aurez plus de force pour aider votre famille.

 

Je le sais j’aimerais tant être encore près de vous

 

Brigitte P : Appelez Annie, elle va bien vous expliquer. Vous serez plus fort et plus serein, moins malheureux.

 

Stéphane : il faut prier pour lui.

 

Merci à tous maintenant je sais que ma petite famille est bien entourée.

 

Véronique : Je voudrais savoir pourquoi tu ne nous a pas appelés quand tu es entré à l’hôpital et pourquoi tu n’as pas donné notre numéro de téléphone.

 

Pas conscient de ce que je faisais. Il était trop tard

 

Véronique : Quand tu étais dans le coma est-ce que tu m’entendais ?

 

Ta voix et tes caresses ont été un grand réconfort

 

Brigitte P : Merci Eric on reste en contact, mais appelez Annie et Christophe.

 

Oui

 

Brigitte P : Allez vers la lumière…

 

A Véronique, Brigitte dit : « C’est merveilleux comme message ce vous avez eu, priez pour lui et pardonnez.

 

Brigitte P : Est-ce qu’il y a un message pour quelqu’un ?

 

Je suis de retour

 

Brigitte P : Marcelle ?

 

Oui. Eric avait des choses à dire

 

 

Brigitte P demande de passer des messages à :

 

Germain un petit coucou de Christiane et Brigitte

 

À André son mari

 

À Jenny pour ses enfants

 

À Pascale que l’on embrasse fort pour Vincent

 

Stéphane une pensée à Eric et à son guide

 

Evelyne à Jean-Claude et la famille

 

Brigitte C à Pierrot

 

A Christophe

 

Et à tous nos amis de l’au-delà, on les aime très fort.

 

Tous les messages sont passés

 

Nous vous aimons : restez unis.

 

Brigitte P : C’est notre petite phrase d’amour ?

 

Oui

 

Bénédiction pour tous.

 

 

 


Date de création : 02/07/2011 @ 16:01
Dernière modification : 02/07/2011 @ 16:01
Catégorie : Messages médiumniques
Page lue 3139 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Prochaine conférence !

"COMMENT UTILISER LA LOI D'ATTRACTION"

 

par Madame

Maud PETERS

dostoinstvo.jpg

suivie d'une partie
expérimentale médiumnique
par FABIENNE


DIMANCHE
14 JANVIER 2018
à 15H00



A L'HOTEL KYRIAD
Parc des Moulins
15 Avenue de la Créativité
59960 Villeneuve d'Ascq



Pour plus d'infos, cliquez

ICI

Pour Info

 

SOUVENIRS

Journée Fraternelle

de l'Association

du 25 juin 2017

 

PhotoGroupe2017mini.jpg

Cliquez ICI

 

Derniers Sujets
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^